Recherche avancée

ACÉTATE [asetat]
n. m. ou f.

  

VieilliPellicule de plastique transparent servant de support à un document (texte, graphique, dessin, etc.) destiné à être visionné au moyen d’un rétroprojecteur; document ainsi présenté.

Dessiner, écrire avec un crayon-feutre sur un acétate. Montrer, regarder un acétate. Utiliser des acétates dans un cours, une conférence.

SYN. (surtout dans la langue écrite) transparent.

La formule du « kit » (jeu) serait à exploiter. C’est un ensemble pouvant inclure par exemple un volume pour le maître, une série de diapositives de 35 mm accompagnée d’un enregistrement synchronisé, quelques petits films 8 mm, ou 16 mm qui isolent et approfondissent des situations ou des notions étudiées à l’aide des diapositives, des textes et des images percutantes présentés aux étudiants grâce à la projection opaque ou en se servant d’acétates; enfin, un guide pédagogique et un guide d’utilisation peuvent compléter cet ensemble. 1968, Maintenant, mai-juin, p. 18.

Les dessins sur acétate, qui provoquèrent, à certains moments, les applaudissements de la foule, sont les fruits des crayons du Père Hermann Lassonde, un des membres de l’équipe des Montfortains. 1969, La Tribune, Sherbrooke, 27 novembre, p. 4.

La mode du prêt-à-porter semble de moins en moins attirante dans le domaine pédagogique. Il suffit pour le vérifier d’examiner l’éventail des accessoires complémentaires, notes de cours, stencils, coupures de journaux, acétates, diapositives, etc., dont s’entourent les enseignants dans l’exercice de leur métier. 1976, La Revue scolaire, janvier, p. 5.

Pourtant, grâce à la technologie, le professeur n’a jamais eu accès à autant d’outils pour enseigner à ses étudiants. « Je suis passé des acétates pour illustrer et expliquer comment fonctionnent des moteurs d’aéronefs à YouTube, lance-t-il […] ». 2019, Le Monde d’Édouard-Montpetit, Longueuil, mars, p. 12.

Histoire

Depuis 1968; probablement d’après l’anglais américain acetate, qui désigne de façon générale tous les produits de plastique à base d’acétate de cellulose, dont les films utilisés en photographie et en cinématographie (v. Webster 1986, et NYTDict 1982, s.v. acetic).

Dernière révision : septembre 2021
Trésor de la langue française au Québec. (2021). Acétate. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 28 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/acetate