Recherche avancée

ABSORBANT, ABSORBANTE [apsɔʀbɑ̃, apsɔʀbɑ̃t]
adj.

  

Coton absorbant, hydrophile.

2022, TLFQ, Coton absorbant [photo].

SYN. cour.ouate.

Rem.On rencontre parfois les termes boule absorbante et ouate absorbante dans le vocabulaire de l’étiquetage. 

Le Dr. Suesserott, de Chambersburg, Pa., (Med. Record), emploie une crème épaisse de bismuth dans la glycérine pure pour les ulcérations du col de l’utérus, qu’on applique au moyen de coton absorbant. 1880, L’Abeille médicale, Montréal, février, p. 92.

Julie vient du haut de l’escalier portant un uniforme de garde-malade [...]. Elle tient dans ses mains un plateau contenant une bouteille d’alcool à friction, du coton absorbant, elle a de petites serviettes sur son bras. 1971, M. Gamache, Symphorien, 22 mars, p. 20 (télév.; indication scénique).

Santé beauté [/…] Boules absorbantes [:] Régulier ou jumbo 2 pour $144 […] 1994, L’Artisan, Repentigny, 1er mars, p. 33 (annonce).

En fait, seul le tampon devrait être utilisé après l’injection. Le tampon sec, de forme carrée, est constitué de coton absorbant. 2003, R. Cloutier (éd.), Document d’accompagnement à l’utilisation du dépliant Chacun son kit, une idée fixe, p. 18.

Histoire

Depuis 1880. D’après l’anglais nord-américain absorbent cotton (v. Mathews, OAD 1980 et Webster 1986).

Dernière révision : janvier 2021
Trésor de la langue française au Québec. (2021). Absorbant, absorbante. Dictionnaire historique du français québécois (2e éd. rev. et augm.; R. Vézina et C. Poirier, dir.). Université Laval. Consulté le 28 mai 2024.
https://www.dhfq.org/article/absorbant-absorbante